Drapeau de la Kabylie, genèse d’une idée

Quand et comment a vu le jour le drapeau de Kabylie ?

Impliqué dans le milieu associatif depuis le début des années 1990, j’ai pu constater qu’à cette période les militants amazighs mettaient plutôt en avant leur amazighité que leur kabylité. Le drapeau de Tamazgha était officiellement adopté par le Congrès Mondial Amazigh. Je me souviens avoir été le premier à le numériser pour le diffuser ensuite sur le Web au format vectoriel. J’ai utilisé plusieurs calques papier que j’ai ensuite scanné, retravaillé à la plume vectorielle.

Je pense être l’un des tous premiers aussi à avoir conçu le drapeau moderne de la Kabylie avant 2006. Mes travaux ont pu influencer l’actuel drapeau choisi par l’Anavad, le gouvernement kabyle en exil. L’antériorité de mes dessins très ressemblants diffusés et partagés sur le Web l’attestent. Au début des années 2000 par mon site Kabyle.com j’ai organisé un concours dans ce sens. L’idée était lancée.

Deux modèles de drapeau sont ressortis

Le premier bleu et jaune neutre à été rendu public par une encyclopédie kabyle. J’ai alors proposé de le renforcer par un Z berbère plutôt arrondi que j’ai ensuite partagé ensuite avec les internautes. C’est ce modèle qui évolué et été adopté par un vote au sein du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie, officialisé le 10 mars 2015. Un rameau d’olivier a été ajouté.

J’avais alors mis de côté ce modèle considérant qu’il fallait donner un cachet plus moderne et méditerranéen à mon pays, la Kabylie, en travaillant sur un nouveau drapeau dont la portée serait plus marquante, harmonisée avec tous les autres drapeaux des peuples de Tamazgha.

La Kabylie est un pays, un futur Etat

Ce dimanche 15 avril 2018 nous venons de voir pour la première fois le drapeau de la Kabylie hissé sur la statue de Marianne place de la Bastille à Paris. Je ne vous cache pas ma joie immense !

Des milliers de manifestants sont venus battre le pavé, manifester leur désir de voir un jour la Kabylie devenir une République Indépendante.

Cette marche aucun média français n’en parle hormis Kabyle.com basé en France. Les actions d’envergure pour rendre enfin visibles les Kabyles sont d’ores et déjà prévues ces prochains mois.

Ce drapeau de la Kabylie d’où qu’il vienne est surtout le nôtre. Au vu du comportement sectaire de certains au MAK et la tournure prise à cette période j’ai plutôt tendance à considérer le drapeau confédéral de Tamazgha comme le symbole de mon identité. Peu importe, nous avons un drapeau il pourra être modifié, évoluer, l’important n’est pas là. L’important c’est aujourd’hui d’être visibles et d’avancer dans le sens de notre autodétermination.

L’un des drapeaux récupéré par nos adversaires

En parcourant le web, en effectuant une recherche sur le mot drapeau kabyle, j’ai constaté que des islamistes Kabyles en perte de repères, abrutis par leur idéologie, incapables de créer se sont accaparés mes travaux.

Ces drapeaux proposés sont issus de reflexions multiples,avec une sensibilité propre. Même ce patrimoine commun est dérobé par les arabo-islamistes. Ils veulent tout prendre de nous jusqu’à détourner nos idéaux, nos fêtes telles que Yennayer, Tafsut N’Imazighen.

Le symbolisme judéo-amazigh

Il ne se doutaient pas que ce second drapeau était emprunt d’un esprit d’espoir, très proche de celui de la hatikvah, de conquête de liberté. J’estime comme d’autres Amazighs que la judéité, la présence juive1, sont des composantes essentielles de notre histoire que les arabo-islamistes tentent d’effacer. Il m’a paru comme une évidence d’évoquer ce lien au sein même du drapeau de la Kabylie, par le choix du symbole fort identitaire, la mer qui apaise et nous relie aux autres.

D’ailleurs en kabyle comme en hébreu, la lettre yav v se prononce aussi yab b. L’ancienne capitale Saldae, Vega, qui donnera Vgayet possédait son quartier juif appelé Karamane avant l’exil et le retour en terre d’Israël ( Kabylie Israël ).

Des villages entiers en Kabylie nous dit Yvan Telelbom sont juifs et chrétiens, ces populations étaient appelées des Morabtines (nobles). Je viens de l’une de ces tribus ce n’est pas pour autant que je suis juif ou rav (rabbin). Dans notre village nous serions plutôt Senhadja issu d’un mélange d’autochtones amazighs et de Kurdes selon les récits des anciens. Mon attachement à l’identité juive remonte à mon adolescence en Tunisie. Mon aspiration à fonder Kabyle.com a été empreinte de cet esprit d’alya, d’élévation que l’on appelle tennekra en tamazight.

J’ai voulu un drapeau qui fasse ressortir la couleur des genêts, l’or et le vert de la Kabylie, l’olivier et son huile d’olive, l’azur de la Méditerranée.

L’aza le Z berbère se suffit à lui-même central comme le bouclier (magen David).

Pour l’harmonie des couleurs, j’ai d’abord pensé au blanc (l’argenté s’opposant au doré), au rouge (opposé du vert) laissant en l’état le drapeau.

Une croix berbère est placée entre deux bandes horizontales bleues vertes et azur (azuague) comme pour l’Etat d’Israël, pour faire rappeler aussi le tissu amazigh, le magnifique talit (châle long en berbère) que portait sans doute notre reine Dyhia.

Stéphane ARRAMI, 20 avril 2018

 

Drapeau de la Kabylie conçu par Stéphane ARRAMI
2ème proposition de Drapeau de la Kabylie conçu par Stéphane ARRAMI

 

  1. Les Amazighs font face au fascime arabo-islamiste

https://dictionnaire.amazigh24.com/judeo-amazigh

Lhoussain Azergui – avril 2016 Au fond de chaque Amazigh se cache un Juif

2. Adaptation en vidéo de ce drapeau en 2014

 

 

Écrit par :

Editeur des sites Kabyle.com et Amazigh.

Un commentaire

  1. Aqvayli
    17 avril 2018

    Azul a Stephane,
    Moi Kabyle indépendantiste, je suis amplement satisfait du beau drapeau kabyle actuel. Le drapeau berbère (le Z) que je respecte n’a plus beaucoup de sens. Les chawis l’ont adopté à leur manière, tant mieux.

    H de paris.

Les commentaires sont fermés.