Information documentaire berbère

Site d’information documentaire berbère – Bienvenue sur Kabylie Tamazgha,

Nous inaugurons l’ouverture de ce site à l’occasion du 1er yebrir 2968 du calendrier berbère, en cette date symbolique du printemps Tafsut N Imazighen.

Ce blog 100% utile, fun, toujours dans la bonne humeur et rassembleur, proposera des ressources à télécharger et interactives.

Il est mis en place par Stéphane Arrami et la nouvelle association Amazigh Connect.

La Kabylie

La Kabylie c’est le pays des Kabyles, tamurt izwawen en langue kabyle, autrement dit une patrie où les femmes et les hommes restent fidèles à leur langue, leur culture menacée par l’arabisation, l’algérianisation et la mondialisation.

La Kabylie regroupe plusieurs régions contrastées, elle ne saurait être assimilée à une région d’Algérie. Elle est une terre de résistance, avec sa propre histoire, son patrimoine qui remonte à des millénaires.

Le christianisme a d’ailleurs en Kabylie a un passé très riche sur pratiquement 2000 ans d’Histoire qui ne date pas de la colonisation : Sainte Marcienne de Dellys, le mausolée de Blad-Guitoun en Kabylie, monument bâti par un prince chrétien entre le IVe et le VIe siècle…

La Tamazgha

La Tamazgha (Temezgha) se définit comme la terre ancestrale des Imazighen, les peuples autochtones de l’Afrique du Nord.

Sans la Tamazgha la Kabylie n’aurait plus de poumons pour respirer, sans la Kabylie l’Afrique du Nord n’entendrait plus son coeur battre.

Ce nom indique l’immense étendue géographique où les lybiques amazighs ont habité et édifié une civilisation. La Tamazgha comprend la Grande Lybie avec aussi les Iles Canaries.

Parler de Tamazgha, c’est évoquer les Atlantes, la reine Sofines, les djeddars de Masuna, le roi berbère chrétien de Tiaret, ses grandes cités historiques telles Lixus, Sedrata, Ghadamès…la Maurétanie Tingitane qui fut autrefois pleine d’éléphants, l’alphabet lybico-punique, la Johannide de Corripus, Apulée le premier romancier de l’humanité,

Pacifiques, alors qu’ils font face à un apartheid qui contredit les beaux discours officiels, les Amazighs sont aujourd’hui à un tournant décisif de leur propre histoire.

L’identité nord-africaine

Les Amazighs dans le monde entier participent au développement de la culture, manifestent de l’appétence pour parler la langue, sauvegarder et préserver des territoires, des monuments.

Cette affirmation identitaire, saine, d’être simplement soi-même n’est ni l’apanage d’extrêmes ni communautariste.

Les efforts de création, de crowd-resourcing ne peuvent que s’intensifier où tout reste à faire.

Stéphane Arrami

Écrit par :

Editeur des sites Kabyle.com et Amazigh.